OSAKA, Japon

JOUR 14

Notre première vraie journée sur Osaka et la ville nous offre un joli soleil. On part voir le fameux Shinsekai avec ses couleurs et ses enseignes démesurées. C’est plutôt photogénique et sympa à voir (les rues sont larges et il n’y avait pas grand monde). C’est vrai que l’ambiance reflète qqch qui se veut festif mais comme une fête qui aurait duré trop longtemps. Les peintures et certaines enseignes auraient besoin d’un petit coup de neuf par ci par là, après ça reste authentique comme ça, mais bon on sent que c’est pas hyper viable à plus long terme.

Juste à côté, on voulait faire un tour au jardin zen de Keitakuen, une fois devant on s’est rendu compte qu on était lundi, jour de fermeture.. bon. Mais sur le chemin on a longé le zoo (également fermé le lundi) on voyait, le cœur serré les belles cigognes nichées entre deux grandes armatures en métal de leur grandes cages.. et juste devant dans les arbres entre le chemin et les cages du zoo, donc en pleine liberté, un nombre incalculable de grues entrain de faire des allers retours pour construire leurs nids.
_

Il y en avait vraiment beaucoup, ça fait un drôle de bruit les grues.
_


On les a trouvé assez gonflées d’avoir choisi l’arbre à côté de leurs cousins enfermés. Mais..c’est quand même carrément plus classes que nos pigeons gris. Non ?
(Bon après ça chie tout autant à en voir les feuillages désormais blancs sous les arbres en question)

Takoyakis, vitesse réelle

Nous voulions voir Dotombori de nuit, donc en attendant on a fait une « rapide » (ce qui était prévu) devenu looongue halte au Mega Don Quijote à côté du métro (on a acheté une valise, oui encore et on mis du temps à a choisir..). On repart donc avec une nouvelle valise, découvrir Namba et surtout les alentours de Dotombori.
Des restaurants avec de grandes enseignes qui bougent, des takoyakis (boules de poulpes) faits devant nous à la vitesse de la lumière, nous amènent au fameux marathonien Glico. C’est une place pleine d’enseignes lumineuses, Shibuya à Tokyo faisait Times Square, Dotombori ferait plutôtPiccadilly Circus de Londres (je ne sais pas vraiment pourquoi). Le petit plus c’est les reflets colorés dans le fleuve.


Dépenses :

  • Shopping souvenirs + petite valise : 14610¥
  • Repas midi (Banh mi, oui c’est pas japonais mais c’est boon) : 1200¥

JOUR 15

Château d’Osaka

Pour notre derniere journée entière on a décidé d’y aller gentiment.
De notre Airbnb, on va à pieds jusqu’au château d’Osaka. Sur le chemin nous sommes passées devant une école primaire, une (deux?) classe était en sport, tous les élèves étaient en uniforme, accompagnés de 3 surveillants et du professeur. Le professeur monté sur un genre d’estrade, montrait les mouvements d’échauffement à effectuer en criant quelque chose, ce à quoi les enfants répartis en lignes bien organisées (rien à voir avec nos « dispersez vous tout autour ») répondaient en criant aussi tout en refaisant les gestes, de façon toujours très disciplinée (On est bien au Japon ahah) mais rien de militaire ou de choquant, il y avait de l’entrain et les enfants avaient l’air plutôt enjoués.

Nous n’avons pas fait l’intérieur du château, on s’est concentré sur l’extérieur, les jardins et les rues autour. Le champ de prunes n’était pas intéressant à cette période mais le jardin pleins d’azalées était plutôt joli et bien fourni.

Sur le retour nous sommes repassées par Dotombori pour le voir de jour (ok vraiment pas la même ambiance, nette préférence pour la nuit) et acheter les derniers souvenirs qu’il nous manquaient.

 


Dépenses

  • Repas midi (resto sushis qui tournent) : 2025¥
  • Shopping : 25 360¥
  • Mini courses soir : 767¥

Voyage suivant, direction l’Algarve <