MIYAJIMA, Japon

JOUR 13

Aujourd’hui on prend le Shikansen pour Hiroshima, et on file dans un ferry (il nous fait notre quota bateau dans nos voyages désormais) pour l’île Itsukushima – souvent appelée Miyajima – et son fameux torii flottant.

En débarquant du ferry, on trouve un plan en français, c’est la première fois depuis le début du séjour et ça fait du bien. Il se trouve, pour la petite anecdote chauvine, que Miyajima est jumelée avec le Mont Saint Michel depuis plusieurs décennies !
Je l’avais lu mais j’avais eu le temps d’oublier, du coup quelle belle surprise de découvrir des daims en pleine liberté à notre arrivée sur l’île !

Bon alors toute raison gardée, ils sont en pleine liberté certes, mais pas plus sauvages, plutôt quasi apprivoisés, en tous cas acclimatés aux nombreux touristes et enfants de touristes qui se précipitent pour les toucher. Ça m’a fait de la peine/mise en colère/déçue (oui tous ces états en même temps) quand j’ai compris qu’ils leur coupaient les bois (pour éviter le danger pour les touristes je pense).
Ça reste dépaysant et improbable, nous sommes restées un moment avec un daim qui était là à côté, qui profitait du soleil et nous aussi. Puis il s’est mis à marcher à côté de moi, normal, comme un chien.
_

Je voulais l’appeler Doug. Mais je lui ai laissé la liberté de ne pas l’accepter.
_

Floating torii

Torii flottant, Miyajima

Si tu comptes aller voir le torii de Miyajima, qui « flotte » sur l’eau, lève toi de bonne heure comme nous !

Lorsque nous sommes arrivées il avait les pieds dans l’eau, après nos quelques photos (faut se dépêcher, le temps change du tout au tout très rapidement), nous sommes allées nous perdre sur l’île (petit chemin à gauche avant le pont rouge), lorsque nous sommes revenues, la mer s’était retirée et il y avait pleins de touristes dessous, et ça rend vraiment moins bien. Attention donc, aux marées :).

Momiji manjû, spécialité de Miyajima.

Comme nous faisions l’A/R depuis Osaka, on ne voulait pas trop tarder à rentrer, nous avons goûté le momiji, petit gâteau traditionnel et artisanal de l’île, installées dans le starbucks avec un thé yuzu pour l’accompagner. Verdict ? C’est beau, c’est bon. Il existe plusieurs goûts, nous avons testé thé vert et chocolat, bon bah au choco ça a exactement le même goût qu’un Lulu de Lu ahah.

Puis hop c’est reparti vers le ferry ! 3 bonnes de trains divers nous attendent..
(heureusement qu’au Japon les trains sont plus que ponctuels et si agréables à prendre).

 


Dépenses

  • Brochettes x5 : 1500¥
  • Bus de fruits pressés x2 : 800¥
  • Brochettes ananas x2 : 300¥
  • Brochettes pour dîner : 600¥
  • Mochi x2: 180¥
  • Thé Yuzu starbucks : 464¥
  • Daiso : 3132¥


On continue, vers Osaka <